rue meissonier-2006

Date de cette photo : 17 avril 2007 - 16:43
Envoyé par : Algerazur
Permalien

Commentaires sur rue meissonier-2006

  • j'adore ce quartier, j'ai passé une partie de mon adolescence,j'étais collégienne au cem Barnave, durant les années 1970, je voudrais avoir les nouvelle d'une ancienne camarade de classe, elle habitait la rue duc des cars, j'ai oublié son nom,mais je me souviens, on allait souvent manger du "choua" chez un rotissier (rue meissonnier)

    Posté par AMARA, 04 mars 2014 à 11:29 | | Répondre
  • J'ai habité rue Meissonnier jusqu'à l'âge de 14 ans et je suis allée à l'école Barnave je me rappelle d'une maitresse "Mme Marcelle" ensuite à partir de la ème chez les sœurs de St Bonaventure.

    Posté par Yvette Poinsigno, 08 septembre 2014 à 23:17 | | Répondre
  • j'ai habité rue Meissonnier de mai 1954 à juin 1961. je me souviens de cette rue très commerçante, pleine de vie de bruit et d'odeurs... Le marchand de beignets et de makrouts (tout de suite à droite ds le rue en venant de la rue Hoche) où ma mère ne voulait pas que j'aille, la charcuterie Yvorra (un peu plus loin sur le trottoir d'en face),
    la boucherie chevaline qui me dégoûtait (!), les "moutchous" , la charcuterie où j'allais acheterdes "cocas" (un peu le chausson aux pomme mais la pâte plus lourde avec dedans poivrons,tomates, etc ) , la pâtisserie/confiserie Perrugina" au coin de la rue Meissonnier et de la rue Hoche, la poste, le marché,le cinéma Hollywood, le square,et les marchands ambulants. Et côté patisserie il y avait aussi
    Calabuig, rue Hoche et Montero , rue Michelet,à deux pas

    Posté par Eric, 03 mai 2015 à 22:43 | | Répondre
  • Malheureusement Meissonnier est un quartier défiguré ce n'est plus comme avant, le marchand de beignet à changer de place, la patisserie Montéro qui a été racheté par un couple de kabyle eux aussi à leur tour il l'on revendu si ma mémoire est bonne en 2012 et c'est devenu une boutique de vetement, la rue hoche est défigurée tous est défiguré en Algérie depuis le début des année 1980.

    Tout ce que vos ancetres et les pauvres indigènes ont construit en transportant tout sur leur épaules le régime mafieux en place à tout détruit.

    C' n'est plus Alger la blanche mais Alger la noire avec ses saletés, les immeubles délabrés, les trottoirs déformés, plus de placette comme avant, meme les arbres que vous avez laisser derrières vous ils les ont détruit, tout est à l'bandon, les belles villas sont devenus des vrais prisons plus de belles roses, ni de jasmin que des odeurs nauséabondes, les sachets d'ordure qui jonchent les trottoir. Plus d'écoles comme avant "architecture" les nouvelles écoles, lycées, collège sont de véritables prisons que des murs aucun arbre, aucune fleur ou feuillage chose qui vous fait fuir.

    Voila la vrais face cachée de l'Algérie après 1962.

    Posté par Louisa, 14 mai 2015 à 01:02 | | Répondre
  • je suis a la recherche de historique de cet quartier svp

    Posté par sabrine, 15 octobre 2017 à 20:59 | | Répondre
  • C'est le quartier ou j'ai grandit, malheureusement, je ne reconnais plus ce quartier , que des magasins de vêtement , tu ne peux même pas marcher correctement , l'incivilité de certains jeunes.trop de bruit, la saleté.
    Devant le Marché une odeur insupportable.
    YAHSRAH les années 80 et 90 , que des gens de lhouma et des magasins digne ,qui font leurs propre commerce .
    Je me rappel le tunisien juste devant le cinéma MAISTRA qui vendait les begnets et zlabya , , et oui le vrais beau temps de Messonnier.

    Posté par Réda, 24 février 2020 à 17:03 | | Répondre
Nouveau commentaire

photos d'algérie : 42 photos

DiaporamaDiaporama