Image20

Ce blason fut adopté en 1862 par le Conseil Municipal d'ALGER pour doter la ville d'armoiries.

Ecu " byzantin en cœur "

Taillé d'azur et de sinople à la barre d'or brochant sur la partition chargée en chef d'un écusson de gueules à la croix latine d'argent et en pointe d'un lion au naturel contourné ayant la patte antérieure dextre posée sur un boulet du même.

L'azur chargé au chef dextre d'un bateau à voile d'argent contourné soutenu d'un croissant du même.

Le sinople chargé d'une gerbe liée d'or en barre.

Le tout enfermé dans une bordure d'or

(source :Larousse Encyclopédique)

On trouve le même écusson posé sur un rayonnement de feuilles d'argent.

Comprendre la signification :

Écu de type byzantin (Turquie avant 1830) – forme d’écu particulière inconnue en France

Taillé d’azur et de sinople : azur, bleu, couleur de France, royauté, majesté, beauté, la mer et sinople, vert, couleur de l’Islam, fertilité de la Mitidja française.

A la barre d’or : coupé en diagonale, du haut à gauche au bas à droite car le bouclier se décrit quand nous le tenons contre soi, donc c’est l’inverse Or : richesse, foi, pureté, constance.

En haut un écusson de couleur rouge à la croix latine alésée d’argent : chrétienté, croix des Chrétiens présents à Alger.

Et en pointe un lion rampant de couleur naturelle brune : l’Afrique, la puissance, le soleil.

Représenté debout la patte antérieure droite posée sur un boulet : bombardements.

Le tout enfermé dans une bordure d’or : richesse

L’azur (le bleu couleur de France) est chargé en haut d’un voilier couleur sable et couleur noir : la mer et le port, rappelle la vocation portuaire de la ville.

A voiles d’argent : prospérité venant de France.

Soutenu d’un croissant : l’Islam en opposition sur la barre à la croix latine de la Chrétienté.

Le vert, couleur de l’Islam chargé d’une gerbe de blé d’or liée posée en barre, symbole de la terre fertile des environs d’Alger, fertilité de la Mitidja amenée par la France dans ces plaines marécageuses.

Le président Vincent Auriol décerna la Croix de guerre à cette ville pour son comportement pendant les bombardements de 1943.