Copie_de_407paul_bel_cr

                      Hommage de Boulogne Billancourt

                                 à Paul Belmondo

A Boulogne-Billancourt, le futur musée « Paul Belmondo et la sculpture figurative du XXe siècle » présentera l'oeuvre du sculpteur Paul Belmondo et de ses contemporains..Dans cet établissement, qui ouvrira ses portes au public à l'automne 2009, seront exposés 250 sculptures, 900 dessins et 3 000 croquis donnés à la ville par la famille de l'artiste.La reconstitution de son atelier permettra de présenter le métier de sculpteur. Enfin, les réserves, les archives et les médailles seront accessibles au public

En savoir plus:

Donation_oeuvres_de_Paul_Belmondo

C'est au 25, rue Clauzel à Alger que Paul Belmondo le sculpteur Algérois vit le jour le 8 août 1898

Fils de Paul Belmondo, forgeron- chaudronnier, Italien du Piémont et de Rosine Chiritto, originaire de Sicile. Son don pour la sculpture se déclare très tôt, sa toute première oeuvre est une tête de chien, réalisée à l'âge de 19 ans, avec des outils forgés par son père. Mobilisé pour la guerre de 14-18, Paul Belmondo est blessé à la bataille de Saint- Mihiel, près de Verdun. Retour à Alger, où il reçoit la première bourse du gouvernement général  en Algérie pour aller étudier à Paris. En 1921, il est étudiant à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, dans l'atelier de Jean Boucher. Dès lors sa carrière est lancée, de 1922, date de sa première installation dans un atelier d'artiste à Montparnasse et de sa rencontre avec Charles Despiaut. Paul Belmondo participe à plusieurs salons où il reçoit des distinctions pour des sculptures comme « Eve », ou « le retour des athlètes ». En 1930, il épouse Madeleine Raynaud-Richard, avec laquelle il aura trois enfants, Alain-Paul (1931), Jean-Paul (1933), Muriel (1945). En 1934, le sculpteur obtient deux importantes commandes de l'Etat, « la Danse », un métope en pierre pour la façade du Théâtre de Chaillot, et « Le Printemps », statue en plâtre patiné pour le foyer du théâtre. Paul Belmondo réalisera plusieurs oeuvres sur commande, comme « La République » en 1938 pour le bureau du ministre de l'Instruction Civique et des Beaux-Arts, un « Nu de Femme » pour la ville de Terrasson en Dordogne, un bas-relief pour le pavillon français à l'exposition Universelle de New-York en 1939... Mobilisé, fait prisonnier, puis démobilisé en 1940, Paul Belmondo poursuit sa carrière, avec des expositions collectives à Paris, au Salon des Tuileries. En 1952, il entre comme professeur de dessin aux Beaux- Arts de Paris, où il enseignera plusieurs années. La ville d'Albi lui achète le Buste de Vlaminck, exposé aux Tuileries en 1959. En 1960 il est élu à l'Académie des Beaux- Arts.

Il meurt à Paris le 1er janvier 1982,à 84 ans aprés une  vie entière vouée à la sculpture.

Voir aussi :Paul Belmondo - Wikipédia

 

450px_La_Danse_de_Carpeaux

La sculpture « La Danse » de Carpeau, qu'on voit sur la façade de l'Opéra de Paris, est une copie de Paul Belmondo, réalisée en 1963, en remplacement de l'original maintenant au musée d'Orsay.

La première grande rétrospective de son oeuvre a eu lieu en 1976, à l'Hôtel de la Monnaie de Paris.

la_baigneuse__P

La baigneuse -1955-Rue Royale à Orléans