Mouettes

 

-La mer,

             le soleil

                           et la bafagne-

 

C'est un pays où le soleil se lève à l'endroit, c'est-à-dire à droite quand on regarde la mer. Il règne au-dessus des terres. L'obliquité de ses rayons d'hiver pénètre à l'intérieur des maisons mais jamais très loin et l'été il tape dur. Quand il se lève en décembre derrière la montagne du Bou-Zegza qui domine la Mitidja, la mer flamboie et la ville lui répond. Au soir,il décline derrière les collines, éclairant les immeubles en contre-jour; les ombres sont plus dures et c'est comme si la ville se fermait. L'été, il surgit à la hauteur du Cap Matifou; la brume envahit la baie dès dix heures du matin et la ville devient un hammam. Il ne faut pas trop boire :plus on boit, plus on transpire. Faire des courants d'air entre les façades, toutes portes et fenêtres ouvertes, dès le milieu de la nuit et tout refermer quand la chaleur monte afin de conserver le plus longtemps possible la fragile et relative fraîcheur du petit matin. L'art des courants d'air est un art méditerranéen ! Certaines fin de journées très chaudes, la bafagne peut surgir brutalement; elle fait claquer les volets, arrache le linge qui sèche, balaye les rues et parfois même laisse tomber quelques gouttes de pluie.........

Territoire_perdu_Madeleine_Rouvillon