Paul Masson

Paul Masson ,né le 11 octobre 1876,à Mostaganem,était peu connu avant les Jeux olympiques de 1896, mais à Athènes, il a remporté trois des six compétitions cyclistes programmées : il a remporté le contre-la-montre, le 2 000 mètres de vitesse et le 10 000 mètres sur piste.

Avec trois médailles d’or remportée lors des six épreuves des Jeux olympiques d’Athènes 1896, Paul Masson est alors considéré comme le meilleur cycliste des premiers Jeux de l’ère moderne.

Cet étudiant en médecine s’impose dans l’épreuve de vitesse sur 2000 m, sur 10.000 m et la vitesse contre-la-montre. Ses victoires sont remportées aux dépens de cyclistes grecs. Il y a notamment Stamatios Nikolopoulos, deux fois médaillé d’argent en vitesse et contre-la-montre.

Lors du 10.000 m Masson devance son compatriote Léon Flameng. Ce dernier sera vainqueur quelques jours plus tard du 100 km sur piste.

Après les Jeux olympiques, Masson deviendra professionnel et changera son nom en Paul Nossam (Masson épelé à l’envers). Il ne remportera aucun succès majeur. Son meilleur résultat est une troisième place aux Championnats du monde de sprint professionnel de 1897 à Glasgow, en Écosse.

Voir aussi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Masson_(cyclisme)