01 août 2016

Orangina à Boufarik en 1935

Automne 1935... Naissance d'Orangina à Boufarik Nous sommes dans les années vingt. L'Algérie se couvre d'orangeraies. Et c'est en visionnaire que Léon Béton, qui élabore et commercialise des huiles essentielles de lavande et de géranium, rassure les agriculteurs de sa région en quête de débouchés pour leurs fruits. Un voyage à la foire de Marseille, à l'automne 1935, va mettre fin à leurs lamentations : Léon Béton rapporte à Boufarik, petite ville de la plaine de la Mitidja au sud d'Alger, la fameuse formule, fruit de sa rencontre... [Lire la suite]
Posté par Algerazur à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

26 juillet 2016

26 juillet 1962-Gaston Deferre interviewé par des journalistes

26 juillet 1962, le maire de Marseille, le socialiste Gaston Defferre, accorde une interview au quotidien Paris-Presse l’Intransigeant. Sujet : l’arrivée massive des rapatriés d’Algérie. 53 ans plus tard, il m’apparaît comme instructif, pour les générations qui n’ont pas connu, ou mal connu, ces événements tragiques, de faire souvenir de quelle manière ont été accueillis ces Français lors de leur arrivée, contre leur gré et emportés par le vent de l’Histoire, dans leur pays, leur patrie, la France. Le « bafouilleur... [Lire la suite]
Posté par Algerazur à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2016

Jean Marcel Jeanneney -1er Ambassadeur en Algérie

Le respect de L'Algérie indépendante envers notre premier ambassadeur....à l'époque aucune réaction de la France...comme pour le massacre d'Oran quelques jours auparavant. Le 17 juillet 1962,Jean-Marcel Jeanneney ambassadeur et haut représentant de France en Algérie (juillet 1962 - janvier 1963), le premier après l'indépendance,est retrouvé sur la plage de Sidi Ferruch après avoir été enlevé et sodomisé par le FLN. Source : http://la-loupe.over-blog.net/article-jeanneney-jean-marcel-112674272.html ... [Lire la suite]
Posté par Algerazur à 10:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 juillet 2016

Algérie indépendante dés le 3 juillet 1962

La date de la proclamation de l'indépendance de l'Algérie est bien le 03 juillet et non le 05. (date imposée par le gouvernement Algérien,, et jour du massacre d'Oran,) En effet ,le 3 juillet 1962,le Général De Gaulle adressait cette lettre à Abderrahmane Fares,président de l'éxécutif provisoire à Rocher noir,(actuellement "Boumerdes") Siège exécutif provisoire-Rocher noir 1962     Source : journal officiel de l'état algérien.. http://www.joradp.dz/JO6283/1962/001/FP5.pdf   Voir ici... [Lire la suite]
Posté par Algerazur à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
11 juin 2016

Alger-Fort Lamy plus longue ligne de transport..

             Nous sommes dans les années 40, vous avez décidés de visiter le Sud. Attention, pas de clim, des sièges rembourrés avec des noyaux de pêche, des routes caillouteuses, une promiscuité quelquefois mal odorante, et souvent du sable dans tous les orifices possibles. Surtout aucune possibilité de recharger votre portable ni d’avoir le Net. Le téléphone , seulement six points répertoriés. Si cela vous dit toujours, c’est quand vous voulez. Si non apparemment vous pourrez... [Lire la suite]
Posté par Algerazur à 05:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 mai 2016

Le plan Simoun

Mai-Juin 1962..la "rafle" des jeunes pieds noirs afin d'éviter qu'ils ne rejoignent l'OAS...     Le plan Simoun, une incorporation stratégique   11 mai 1962 : Christian Fouchet annonce 6 nouvelles mesures. On lit dans le Figaro du 13 mai:  1. Les gendarmes mobiles «entrent» dans les commissariats. Les policiers musulmans, auxiliaires temporaires de la police, vont prendre place dans Alger dès la mi-mai. ils seront dans un premier temps 1200 à 1500 puis 2000 et seront encadrés par des gendarmes qui d'ores... [Lire la suite]
Posté par Algerazur à 06:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 janvier 2016

Décés du docteur Georges Pelissier

Merssage du Webmaster Alors que je suis moi même dans la peine suite au décés dimanche de mon épouse, ..ce matin ce message d'Annie Pelissier annonçant le décés du docteur Pelissier▼ -Nous vous faisons part du décés du Docteur Pélissier Georges, les obsèques auront lieu ce mercredi 20 janvier en l'Eglise du Sacré-Coeur à Marseille à 14h45. Merci de vous unir par la prière... En savoir plus sur le docteur Pelissier▼ Notre Algérie et la France par le Dr. G. PELISSIER Georges Pélissier, né à Guyotville, près d’Alger ,chirurgien,... [Lire la suite]
Posté par Algerazur à 08:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 novembre 2015

René Mayer nous a quitté

René Mayer nous a quittés après 90 ans de bons et loyaux services: René MAYER le fait avec modestie après une vie bien remplie d'acteur éminent de notre Histoire européenne. Passé par la "Taupe arabe" du Lycée Bugeaud d'Alger ,tout comme notre prix Nobel de Physique 1997 Claude Cohen Tannoudji, il est "entré premier à Polytechnique et sorti major de sa promo des Ponts et Chaussées"... A 90 ans il contribuait encore à la fidélité de la restitution de notre Histoire de France au sein d'une commission " Histoire et réalité des faits"... [Lire la suite]
Posté par Algerazur à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2015

Accueil en 1962...une enfant ne comprenait pas

Elle n'avait que 8 ans en 1962 et s'intérrogeait... en 2012,toujours tiraillée par ses souvenirs elle a composé cette chanson Je la cite: "J'ai composé cette chanson parce que je me souviens de l'arrivée des Pieds noirs en France, je n'avais que huit ans, mais il y a des choses que je ne comprenais pas et qui m'ont marquée, d'où cette petite chanson que j'ai intitulée "POURQUOI ?", que j'interprète moi-même, (tant bien que mal), accompagnée de ma guitare."  
Posté par Algerazur à 06:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2015

André Ravereau -architecte Limousin au M'ZAB

André RAVEREAU est un architecte français né à Limoges en 1919. Il cumule aujourd’hui une oeuvre construite et écrite qui est un manifeste en faveur d’une architecture « cohérente » et « située ». Il s’est beaucoup consacré à l’étude des architectures et cultures méditerranéennes, toujours dans le souci de comparer la pertinence du geste « savant » à celle du savoir-faire « vernaculaire ». Elève d’Auguste PERRET à l’École des Beaux Arts de PARIS entre 1946 et 1950, André RAVEREAU reçoit l’enseignement rigoureux d’un « poète, qui... [Lire la suite]
Posté par Algerazur à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]