Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Algerazur
Visiteurs
Depuis la création 924 345
Archives
6 septembre 2010

Simon Mondzain au musée de l'évéché de Limoges

                                    Simon Mondzain,

          Algérois d'adoption

mondzain_simon__l_amiraut__d_alger___300_10294_20030616_5349_189

                                Amirauté d'Alger-1962

Un tableau de cet artiste peintre ,représentant la baie d'Alger figure dans la collection du musée de l'évéché de Limoges,ce qui m'a incité à en savoir plus sur lui.....

Simon Mondzain est né en Pologne, à Chelm près de Lublin. Son père était sellier. Dès son enfance, Mondzain sait qu'il veut être peintre mais se heurte à sa famille. A la suite d'une dispute, Mondzain quitte son père pour intégrer l'école des Arts et Métiers de Varsovie et trouve des emplois temporaires chez un sellier et un retoucheur de photos.

En 1905, il entre à l'École des Beaux-Arts de Varsovie grâce au soutient de la famille Dabkowski et travaille dans l’atelier de Kazimierz Stabrowski.

Simon Mondzain - École de Paris

En 1925, il voyage pour la première fois en Algérie.

Son œuvre et de plus en plus marquée par la lumière violente et crue de l'Afrique du Nord et l'acidité des couleurs.

Mondzain_Port_d_Alger

               Port d'alger

Son mariage avec Simone Lemaire, médecin qui dirige un laboratoire d'analyse médicale à Alger, l'amène à partager désormais sa vie entre Paris et Alger et ceci jusqu'à l'Indépendance de l'Algérie en 1962. Il finira sa vie à Paris où il a gardé son atelier de la rue Campagne Première depuis les années 20, jusqu'à sa mort en 1979.

En 1937, Mondzain exécuta le grand panneau de la Kabylie pour le pavillon de l'Algérie, à l'Exposition universelle.
L'actualité de ses expositions fait régulièrement l'objet d'articles dans des revues polonaises. Il tend donc à rester, malgré l'exil, un peintre considéré et reconnu dans sa patrie d'origine. Il codirige d'ailleurs à Alger jusque dans les années 50 le Foyer Polonais, qui accueillait des réfugiés russes et polonais à partir de 1939. Il rompra ce lien avec son pays en raison de ses options politiques résolument antistaliniennes.
Durant le deuxième conflit mondial, il interrompt ses allers-retours et se fixe pour un temps à Alger, il y noue des amitiés durables avec Jean Grenier, essayiste et philosophe, André Gide, ainsi qu'avec le peintre Albert Marquet. Ce dernier qui signe la protestation des artistes et des intellectuels français contre le nazisme quitte Paris pour l'Algérie. C'est dans sa villa sur les hauteurs d'Alger que Mondzain trouvera refuge lorsque les lois raciales de Vichy se feront plus menaçantes.

Voir  diaporama:

www.exporevue.com/.../fr/mondzain/mondzain.htm

Publicité
Commentaires
J
Hello ! Je tenais a dire que je suis arrive par hasard sur ce blog et que je le trouve bien. Je reviendrais assurement.
Répondre
N
Un petit coucou en passant te rendre une petite visite<br /> Bonne soirée bise
Répondre
N
Tu dois la regretter ton Algerie non !!! moi je pars en Tunisie debut octobre je vais découvrir<br /> Bonne soirée bisous
Répondre
G
Simon Mondzain qui a fait partie de l'Ecole de Paris avait fait du Port d'Alger son sujet préféré, comme Albert Marquet son contemporain et ami. Mais Mondzain traitaient ses tableaux dans le details alors que Marquet brossait ses toiles de larges touches. Chacun d'eux à sa manière nous ont laissé des toiles inoubliables qui cristalisent nos souvenirs qui ont tendance à s'embuer. A coup sur une exposition de choix à ne pas manquer pour un algérois limogien. Il a fallu que je quitte Alger pour découvrir tous ces peintres de nos paysages quotidiens! Il faut dire que nous étions alors plus préoccupés de voir notre Algérie partir en lambeaux.<br /> J'ai lu sur un site que Mondzain a habité un temps au 23 rue Michelet à Alger qu'il ne quitta à regrets qu'en 1962. Il avait obtenu la nationalité française.
Répondre
Algerazur
Publicité
Algerazur
  • ce blog est dédié à ma marraine Renée,décédée à l'age de 23 ans ,qui repose au cimetière d'hussein dey sur cette terre d'algérie ou je suis né.ce sera un lieu d'échange et de souvenir
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Derniers commentaires
Newsletter
Publicité