Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Algerazur

Visiteurs
Depuis la création 928 763
Archives
17 juin 2024

Alger 17 Juin 1962..Cessez le feu OAS-FLN

 

Comme ils le font tous les soirs, de nombreux Européens de la capitale écoutent  la radio...

 

mostefai_0

Il est 20 heures 30, ce 17 juin 1962 à Alger. Ceux qui ne sont pas au courant des négociations qui se tramaient depuis plusieurs semaines entendent, stupéfaits, un porte-parole annoncer d’une voix grave:

« Aujourd’hui, 17 juin, à midi, à l’issue d’entretiens auxquels l’OAS a participé, le FLN vient, par la voix de son délégué général, de définir les bases d’un accord entre Algériens. Le haut commandement de l’armée secrète donne l’ordre à partir de ce soir de suspendre les combats et d’arrêter les destructions».
Il avai été seulement convenu que Mostefaï, Susini et Chevallier prendraient la parole officiellement pour se féliciter de la fin des hostilités. Il faudra malgré tout encore plusieurs jours, et une nuit,  pour que Mostefaï accepte de citer le nom de l’OAS dans son allocution. Ce qu’il fera le 17 juin en s’adressant directement aux Européens d’Algérie:
«C’est une page de l’histoire de notre pays que nous allons tourner […] Je sais le désarroi  dans lequel vous êtes. Vous vous posez des questions sur votre avenir dans ce pays. Ces sentiments ont été exprimés   par les dirigeants des organisations syndicales et professionnelles, et en particulier par les dirigeants de l’OAS, avec lesquels nous nous sommes entretenus. Si j’ai participé à ces entretiens, c’est parce que leur utilité  a été reconnue par les dirigeants algériens».

C’est dit! 

«Algériens d’origine européenne, conclut Mostefaï, au nom de tous vos frères algériens, je vous dis, que si vous le voulez, les portes de l’avenir s’ouvrent à vous comme à nous. Que ce soir, que demain cessent les dernières violences, les derniers meurtres, les dernières destructions ».

Le porte-parole de l’OAS lit d’abord deux messages codés, dans le style de Radio-Londres. «Pour le renard des sables et pour le fennec : les briquets ne doivent pas être allumés» (traduction: on ne fait pas sauter les puits de pétrole) et «Les piscines doivent rester pleines» (Ne pas toucher aux barrages).

D’une voix grave il annonce alors que les dirigeants de l’armée secrète ont décidé de suspendre les combats. La guerre d’Algérie est terminée. Et Alger n’a pas brulé.

 Cet accord ne suffira pas à rassurer les Pieds Noirs. Ils n’y croient plus et quittent à jamais l’Algérie. Jean-Jacques Susini partira, lui, à la mi-juillet pour poursuivre une vie de clandestin. Condamné deux fois à mort par contumace, notamment pour avoir commandité l’attentat du Mont Faron contre le général de Gaulle en 1964, il sera amnistié en 1968. Il vit actuellement à Paris.

Le docteur Mostefaï,  à qui on reprochera longtemps ces négociations avec l’OAS, vit entre Paris et Alger. Jacques Chevallier, qui avait choisi la nationalité algérienne, est mort à Alger en 1971.

José-Alain Fralon

Source :http://www.slate.fr/story/57767/guerre-algerie-oas-fin

Pour la petite histoire : Les accords de dernière heure survenus entre JJ Susini(OAS) et le Dr Mostefai(FLN) ont été surnommés "accords de Ben Haroun",par dérision par rapport aux accords d'Evian,trois mois plus tôt.....

Plus de détails ici

- PDF→Accord_OAS_FLN_17_juin_1962_1

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chawki_Mostefa%C3%AF

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Jacques_Susini

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Chevallier

 

Revoir :  http://algerazur.canalblog.com/archives/2012/06/17/24325562.html

Publicité
2 juin 2024

Et de nous qui se souviendra

 

Difficile d’ignorer, en passant sur la Corniche Kennedy à Marseille, cette monumentale œuvre de César érigée par la Ville en hommage aux rapatriés d’Afrique du Nord. Une sculpture en forme d’hélice de bateau qui symbolise la traversée de la Méditerranée des rapatriés d’Afrique du Nord. Elle évoque l’exode subi par la communauté pied-noir des départements français d’Algérie vers la France métropolitaine. Au bas est gravé dans le fer : « Notre ville est la vôtre. » Il n’en fut pas toujours ainsi, il n’est pas inutile de le rappeler. Nombre de pieds-noirs se souviennent encore de la déclaration de Gaston Deferre dans les journaux : « Qu’ils aillent se réadapter ailleurs ! ».
👉Ecoutez « Pierre-Henri, itinéraire d’un pied-noir marseillais » : https://smartlink.ausha.co/.../pierre-henri-itineraire-d...
👉Dans les autres épisodes, les témoins évoquent l’exode et l’étrangeté de ce mot « Rapatriés ». 👣
11 mai 2024

Le plan Simoun

Mai-Juin 1962..la "rafle" des jeunes pieds noirs afin d'éviter qu'ils ne rejoignent l'OAS...

 

Plan Simoun

 

Le plan Simoun, une incorporation stratégique

 

11 mai 1962 : Christian Fouchet annonce 6 nouvelles mesures. On lit dans le Figaro du 13 mai:

 1. Les gendarmes mobiles «entrent» dans les commissariats. Les policiers musulmans, auxiliaires temporaires de la police, vont prendre place dans Alger dès la mi-mai. ils seront dans un premier temps 1200 à 1500 puis 2000 et seront encadrés par des gendarmes qui d'ores et déjà ont pris position dans quatre commissariats d'arrondissement d'Alger. Au total, huit commissariats d'Alger seront ainsi «tenus» par des gendarmes mobiles et les policiers musulmans qui poursuivront «en équipe» la lutte anti-terroriste.

 2. Expulsion de 50 algérois dont 18 sont déjà «partis» en métropole.

 3.Troisième mesure, en cours d'exécution, la «révocation» de fonctionnaires : le haut-commissaire demande aux préfets des 15 départements d'Algérie de lui signaler les défaillances des serviteurs de l'Etat afin que des sanctions soient prises à leur encontre.

 4. Internement de personnalités algéroises et oranaises : ecclésiastiques, médecins, syndicalistes, chefs d'entreprise, etc...

 5. Dissolution de l'AGE, Association Générale des Etudiants. En outre, un communiqué annonce des expulsions et des internements pour plusieurs animateurs de l'AGE.

 6. La sixième mesure annoncée par  Christian Fouchet  nous intéresse particulièrement. Elle concerne l'appel sous les drapeaux des «jeunes européens de 19 ans».

 Le haut-commissaire demande (et obtiendra) qu'une ordonnance gouvernementale soit prise pour lui permettre, à sa discrétion, de faire incorporer sous les drapeaux, à partir de 19 ans, tous les jeunes européens qui n'auraient pas effectué leur service militaire, y compris ceux qui bénéficient d'un sursis pour terminer leurs études.

 Cette mesure a été demandée, précise l'article, pour contrecarrer le recrutement des «tueurs de l'OAS» parmi la jeunesse d'Alger et d'Oran.

 Ainsi donc, après l'Armée, la Police, l'Administration et le Clergé, c'est le tissu social, les, familles, qui sont l'objet des attentions du pouvoir dans le but de fragiliser la résistance qui se destine à vouloir garder l'Algérie à la France.

 La mise en place progressive des futurs maîtres de l'Algérie précédée de la Force Locale sera ainsi plus aisée.

 Dans le journal «Le Monde» du 21 mai 1962 un article résume, en quelque sorte, une partie de la stratégie, sous le titre : «la lutte anti-OAS à Alger et Oran», il indique dans le même sous-titre que 6000 jeunes européens vont être incorporés dans la métropole.

 Six compagnies de la Force Locale sont mises en place dans les deux villes.

 Rocher-Noir précise en outre que la mesure qui est prévue pour les jeunes européens âgés de 19 ans touche également les sursitaires.

 Cette décision deviendra en juin une opération de grande envergure connue sous le nom de code: PLAN SIMOUN.

 Sources : http://www.cerclealgerianiste.fr/…/autou…/276-le-plan-simoun

 

8 mai 2024

La 2ème DB et le nid d'aigle de Hitler

nid_d_aigle

http://www.ina.fr/histoire-et-conflits/seconde-guerre-mondiale/video/R09203703/de-paris-a-berchtesgaden.fr.html

Le 4 mai 1945, vit l'arrivée d'un détachement de la 2e DB à Berchtesgaden. Elle investit le Berghof quelques heures avant les parachutistes de la 101e division aéroportée américaine Le drapeau Français flotte à la fenêtre...à leur arrivée les américains le remplaçeront par le leur mais le Général Leclerc le remettra illico!.

C'était bien l'armée Française d'Afrique qui était arrivée la première..

Voir :https://www.lepopulaire.fr/limoges-87000/actualites/avec-la-2e-division-blindee-dans-la-course-au-nid-d-aigle_13555847/

Pdf →2e_DB___Berchtesgaden

Extrait ▼

Au nez et à la barbe des Américains

En quelques minutes, un capitaine d’artillerie de la 2e DB et son chauffeur viennent de prendre la résidence d’été du Führer, au nez et à la barbe des Américains.

Bien isolé sur l’Obersalzberg, Jacques Touyeras redescend vers Berchtesgaden pour chercher du renfort. Il remontera avec la section Messiah du Régiment de marche du Tchad et deux chars du 501e RCC, l’Ulm et le Iéna II. Au soir du 4 mai 1945, le drapeau français flotte sur l’Obersalzberg.

Robert Constant, avec son Bautzen, ne tardera pas à rejoindre le reste du dispositif. « Nous sommes arrivés à l’hôtel Platterhof, se souvient-il. Il avait une sacrée cave cet hôtel. On y a trouvé une oie, des vins, du champagne. Après, on m’a demandé de mettre le char en travers de la route qui mène au nid d’Aigle, pour empêcher tout passage. »

Le nid d’Aigle, situé encore plus haut dans la montagne, a été atteint le 5 mai, toujours par le capitaine Touyeras. Trois jours plus tard, la guerre prenait fin. « D’un seul coup, raconte Robert Constant, c’était fini. J’étais heureux d’être encore là et je me suis dit que ce n’était pas le moment de faire une bêtise, d’avoir un accident ! »

NID_D_AIGLE_2_cr

Voir :http://casrom.free.fr/ryandescriptifberghof.htm

Voir aussi :

http://algerazur.canalblog.com/archives/2008/10/10/10901474.html

10 avril 2024

Jean Gabin à Alger-1943

gabin100

 

En septembre 1939, Gabin est mobilisé, et en février 1941, il quitte la France pour les États-Unis, refusant de tourner pour les allemands. Il y jouera dans deux films : La Péniche de l'amour et L' Imposteur, et fréquentera Ginger Rogers, ainsi que Marlene Dietrich.

Fin 1942, alors qu'il a tourné deux films aux USA, il veut s'engager dans les Forces Françaises Libres: «  Je ne pouvais pas rester les mains dans les poches, continuer à faire des grimaces devant une caméra en étant payé en plus, et attendre tranquillement que les autres se fassent descendre pour que je retrouve mon patelin » *. Il se heurte à nouveau aux réticences de l'armée qui l'envoie d'abord tourner un film de propagande en faveur de la France Libre (L'imposteur de Duvivier). Gabin revient ensuite à la charge et obtient enfin, en avril 1943, d'embarquer comme officier d'armes à bord de l'escorteur Elorn. Il s'agit de d'accompagner des pétroliers jusqu'à Alger. Son convoi sera la cible des avions de la Luftwaffe et il tremble de peur au milieu des flammes: "

A son arrivée Gabin  s'engage dans les Forces navales françaises libres.Il retrouve Alger bien différente de lors du tournage de Pépé le Moko, en 1936.

 

Gabin à la casbah(film PéPé le moko

             Jean Gabin à la casbah lors du tournage de "Pépé le Moko"

 

La ville blanche grouille de politiciens de tous bords et de partisans gaullistes. Les Américains sont omniprésents et préparent le débarquement en Italie. Après avoir à nouveau refusé de faire le « clown » au théâtre des armées, Gabin est affecté comme instructeur au centre Sirocco,(cap Matifou ) l'école des fusiliers-marins, qui formait les marins français qui allaient par la suite se battre pour libérer la France , Il voudrait bien faire oublier son statut de vedette de cinéma afin d'obtenir une place dans le combat en Europe. Cette volonté de discrétion est mise à mal avec le passage de Marlène Dietrich à Alger, qui en profite pour aller embrasser son Français préféré.

 

010_marlene-dietrich-et-jean-gabin_theredlist

Jean Gabin et Marlène Dietrich

Le soir, Gabin prenait un petit bateau pour rejoindre Alger où elle l'attendait, L'actrice, très engagée contre les nazis, retrouvera ainsi Jean Gabin à plusieurs moments de la guerre (à Alger, puis en Alsace et en Allemagne).

Témoignage ici :Témoignage_Vincent_Viudes

Après son passage à Alger, il suit une formation de conducteur de tank. Plus tard, il servira comme chef de char. En 1945, il prend part à la libération de la poche de Royan et à la campagne d’Allemagne. Il est démobilisé en juillet 1945. Il est toujours resté discret sur ses faits d’armes.

 

Sources  :http://www.rbfm-leclerc.com/gabin.html

http://www.livresdeguerre.net/forum/contribution.php?index=22816

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-35008763.html

Centre sirocco :http://cdojaubert.canalblog.com/archives/2007/01/17/9569043.html

Voir aussi : https://www.facebook.com/france5/videos/668575606934264/?t=0

 

Publicité
2 mars 2024

Spigol....le safran de Nouz'otres..

 Spigol calendrier

 

Spigol, une affaire de famille !

1876 -L’Aventure commence !

Spigol-magasin Alger

Antoine ESPIG, d'origine espagnole, s'installe à Alger pour importer et commercialiser le safran cultivé en Espagne.

Spigol-boite

1899- Frédéric succède à son père et met au point un nouveau mélange appelé Spigol®, alliance de safran et d'épices nobles pour rehausser les saveurs et la coloration de la paëlla. Contraction de «Espig» et de «Gold», ce nouveau produit très original contenant 3% de safran est également nommé "or rouge". Grâce au « Spigol®», la société connaît un succès immédiat et fulgurant qui dépassera rapidement les frontières de l‘Algérie.

Spigol-fourgon

 

1933-  

 Frederic Espig 

 Frédéric crée une S.A. avec ses 4 enfants, les " Etablissements Espig", et distribue le «Spigol» essentiellement en Algérie, au Maroc, en Tunisie et commence l'export vers l'Espagne et la France.

Spigol-Alger

    

1962-

Espig Marseille

La famille ESPIG s’installe à Marseille en raison de son ouverture portuaire. Une nouvelle société est créée : Cepasco (Centrale des Epices Assaisonnements et Condiments) commercialisant une large gamme d'épices et de mélanges issus des diverses cultures et origines du monde entier sous la marque ESPIG.

1992/2009-L’entreprise déménage à Gémenos, en plein cœur de la Provence et se dote d’équipements qui lui permettent de valoriser la qualité produit. Spigol obtient sa 1ère certification IFS. Il s’agit d’une certification décernée aux entreprises fournissant des produits sains aux consommateurs, respectant la sécurité alimentaire et répondant à un certain nombre d’exigences d’hygiène.

Spigol-Gemenos

2011- Cepasco diversifie son activité en proposant des flacons en grande distribution, lui permettant de présenter des produits de qualité accessible à tous. C'est alors une centaine de références flacon qui vient enrichir la gamme de sachets et de blisters.

2012- Espig, marque experte reconnue par les professionnels !

Espig renforce sa position de marque de référence pour les professionnels de la restauration grâce à la qualité de ses produits et la diversité de son offre produit (plus de 1000 références) et conditionnement. Un nouveau logo pour Espig pour exprimer l’élégance de la marque, la qualité de ses produits et faire le lien avec son histoire.

2015- Spigol fait peau neuve !

Une nouvelle identité graphique pour la gamme GMS pour une qualité plus assumée ! La société continue, par ailleurs, à se développer en France et à l’export.

Source :https://www.spigol.com/histoire



 

 

 

14 février 2024

St Valentin fêté grace à Gelase 1er, pape né en Algérie

              St Valentin  fête des amoureux

Gelase_1er_Timgad

La désormais célèbre fête des Amoureux a été instaurée pour lutter contre les restes de paganisme à Rome. La Saint-Valentin est l’idée d’un pape ,citoyen romain né en Algérie, Saint-Gelase 1er, qui a marqué l’histoire de l’Eglise catholique.

La Saint-Valentin, une fête kabyle ? Non, mais on la doit au Pape Gélase 1er, un pape citoyen romain né dans cette région d’Algérie. Il est l’un des trois papes africains qu’a connus l’Eglise catholique. Le Pape Gélase 1er devient, le 1er mars 492, le 48e successeur de Saint-Pierre (le 49e pape) après Felix III dont il rédigeait les documents ecclésiastiques. Son court règne de quatre ans demeure pourtant un tournant pour l’Eglise catholique, notamment parce qu’il rétablira l’autorité pontificale. « Il y a, auguste empereur, écrit-il à Anastase, empereur de Byzance, deux pouvoirs principaux pour régir le monde : l’autorité sainte des pontifes et la puissance royale. Et la charge des pontifes est d’autant plus pesante, qu’au jugement de Dieu, ils devront rendre des rois eux-mêmes ». [1]

La Saint-Valentin pour remplacer la fête païenne des Lupercales

Voir :

Les_lupercales

Voir aussi :  Luperques_et_lupercales

Théologien émérite, le pape Gelase 1er se montre ferme dans sa charge et par conséquent dans le gouvernement de l’Eglise. Il fait de la lutte contre toutes les formes de paganisme une priorité, surtout en fin de règne. Il interdit la célébration des fêtes Lupercales, une célébration païenne de l’Amour et de la fécondité placée sous l’égide du dieu Faunus Lupercus qui se déroulait le 15 février. « Autant qu’il dépend de moi, qu’aucun baptisé, qu’aucun chrétien ne célèbre ces fêtes, et que ne soit observé ce rit (sic) que par les païens seuls, auxquels il convient », écrivait alors le pape. Pour la mettre aux oubliettes, il aurait mis en exergue dès 495 la célébration de la Saint-Valentin le 14 février, en mémoire de trois martyrs de l’Eglise qui portent ce nom. Les martyrologes en font la mention seulement autour de l’an 498 et indique qu’un décret de Gelase 1er serait à l’origine de cette fête. Certaines sources évoquent aussi l’instauration de la Chandeleur, fête qui marque la présentation de l’enfant Jésus au temple et la purification de la Sainte Vierge. Gelase 1er faisait alors, semble-t-il, distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome. Quant à Saint-Valentin, il deviendra plus tard en 1496, sous le règne de pape Alexandre VI, le patron des amoureux.

Le pape Gelase 1er meurt le 19 novembre 496 et la Saint-Gelase est célébrée le 21 novembre.

Source :Afrik.com

voir aussi:▼

http://cite-du-vatican.over-blog.com/article-21-novembre-496-43875696.html

7 février 2024

7 février 1830-L'expédition d'Alger est décidée

 

 

Prise d'Alger

 

L'expédition d'Alger est décidée le 7 février 1830. L'armée expéditionnaire d'Afrique débarquera le 14 juin 1830. C'est une armée relativement importante comprenant près de 27000 marins, plus de 37000 hommes et 4000 chevaux. La flotte comprend plus de 50 navires de moyenne importance et 400 bâtiments de transport

L’expédition d’Alger avait un enjeu économique, la maîtrise du commerce en Méditerranée, et une justification de politique intérieure : redorer le blason d’un gouvernement impopulaire.

En savoir plus...Expédition_d_Alger 

Technique_du_débarquement_1830

11 janvier 2024

Le Corbusier et L'Algérie

À Alger existe le seul immeuble-viaduc au monde, un bâtiment impensable sur lequel passe tranquillement le Boulevard du Télemly. Issu des théories corbuséennes parmi les plus radicales, il n'en reste pas moins un simple bâtiment d'habitation qui se fait discret dans la Ville Blanche...

Le bâtiment est une barre d'immeuble construite sur des pilotis barrant un ravin connu sous le nom de ravin Burdeau. Ce bâtiment soutient également le boulevard Colonel Krim-Belkacem sur son toit, lui permettant ainsi de franchir l'obstacle. En agissant comme un pont, il offre la possibilité de passer en dessous (via la rue Frères Khelifi, anciennement rue Burdeau puis rue Ahmed et Boualem Khalfi) et au-dessus (via le boulevard Colonel Krim-Belkacem, anciennement boulevard du Télemly).

Ce type de configuration d'immeuble-pont, avec le pont au-dessus des logements, est beaucoup plus rare que l'inverse (logements en pont, au-dessus d'un obstacle, soit un pont habité). Elle a été proposée par Le Corbusier en 1929/1930 sous forme de longs viaducs autoroutiers habités, soit de longues barres d'immeubles sur pilotis supportant des autoroutes sur leur toit, devant s'insérer jusque dans les centres-villes, les traversant, dont l'organisation intérieure comporte des appartements en duplex (préfigurant l'aménagement de ses unités d'habitations).

L'immeuble compte 7 étages, dont 2 sont réservés au secteur administratif, avec 82 appartements au total. Il possède deux entrées et un parking pouvant accueillir jusqu'à 150 véhicules. De plus, l'immeuble est équipé de 7 piliers conçus pour résister aux secousses. Dans les années 1970, il était interdit que deux bus se croisent sur le pont13.

Il n'existe qu'un seul autre exemplaire de ce type d'ouvrage, à Rio de Janeiro3.(https://fr.wikipedia.org/wiki/Immeuble-pont_Burdeau)

Voir aussi :https://tracesdefrance.fr/2020/05/20/les-habitants-de-limmeuble-pont-burdeau-du-telemly-interpellent-lunesco/

2 janvier 2024

L'emprunt public en Algerie déja en 1918

Emprunt_national_1918

Etrenné en France en 1825 par le duc de Richelieu, l'emprunt public a été plusieurs fois utilisé au 20e siècle, Témoin cette affiche de 1918,à l'occasion  du lancement de  l'emprunt  de guerre(Financement et support aux troupes)

Voir d'autres affiches anciennes ici :

Affiches d'Algérie (1830-1962)

 

Publicité
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>
Algerazur
Publicité
Algerazur
  • ce blog est dédié à ma marraine Renée,décédée à l'age de 23 ans ,qui repose au cimetière d'hussein dey sur cette terre d'algérie ou je suis né.ce sera un lieu d'échange et de souvenir
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Derniers commentaires
Newsletter
Publicité